mardi 19 mai 2009

J.B. Colin Duchêne de Nancy et Joseph Henry de Dijon.


Quels sont les points communs entre ces deux luthiers de province ?

1° Tout d'abord, ils ont suivi le cursus classique des luthiers : formation à Mirecourt et installation en province comme luthiers et marchands de musique.
2° Ils ont tous les deux un nom de famille.....qui est aussi un prénom : Colin et Henry.
3° Tous les deux ont fait suivre leur nom de famille du nom de "jeune fille" de leur épouse : Duchêne et Lapostolet.

C'est sans doute, la raison pour laquelle, la confusion est souvent faite, par exemple dans le "dictionnaire universel des luthiers" de René Vannes pour des instruments d'Henry LAPOSTOLET ou pour la vente de Vichy du 3 juin prochain du violon n° 121 de Jean Baptiste Colin DUCHÊNE.

En fait Jean Baptiste COLIN est né à Thuilliéres (Vosges) en 1815 et c'est installé à Nancy vers 1840, 14 rue de la Poissonnerie. Il avait épousé Françoise Virginie DUCHÊNE née en 1817 à Mirecourt et avait 3 enfants, Franceline (° 1837), Louise (° 1843) et Victor
(°1853). Son adresse change en 1851 : 15 rue Stanislas à Nancy. Il est décédé le 25 janvier 1889 à Nancy à l'âge de 74 ans.

Quant à Joseph Henry, il était né à Mirecourt le 14 mars 1828. Il était le fils de Claude Raimond Henry (° Mirecourt 16 juillet 1799 + Dijon 10 septembre 1850) luthier lui aussi à Dijon depuis 1825, installé d'abord 10 rue Vauban, puis 10 rue des Etioux, qui travaillait principalement pour le violoniste Sulot.

Sa mère était Catherine Joséphine Gaget.
Le 12 mai 1851, Joseph Henry épouse à Sombernon (Côtes d'or) Philiberte Marie Lapostolet
(° Sombernon 8 novembre 1823), fille d'un menuisier de ce village.
Il était également professeur de contrebasse au conservatoire de musique de Dijon. Veuf en 1875 il épouse vers 1880 Jeanne Léontine Bureau. Son magasin était situé rue des Forges

Son neveu Charles Eugéne Thérésse (°1850 Mirecourt) travailla avec lui comme luthier pendant plus de 10 ans, puis s'installa seul en 1884, pendant quelques années 49 rue de l'amiral Roussin.


Joseph Henry Lapostolet se fournissait chez Gautrot notamment.
Il est décédé, à 65 ans, le 11 mars 1894 à Dijon à son domicile familial du 29 rue des Moulins.

Enregistrer un commentaire